The Blacklist Saison 01 02 03 [23/23] FRENCH

Ecrit par mega sur . Publié dans Téléchargez vos Séries FRENCH en SD / HD 720P Gratuitement, Téléchargez vos Séries VF & VOSTFR en HD

The Blacklist French

Résumé : Le criminel le plus recherché du monde se rend mystérieusement à la police et offre ses services en dénonçant tous ceux avec qui il a collaboré sur ses crimes par le passé. Sa seule contrepartie : travailler avec une agent du FBI débutante avec qui il n’a semble-t-il aucune connexion…

Note 8,2/10 : Cette série est tout ce que Agents Of SHIELD aurait pu/du être mais n’est pas.Super casting avec des personnages attachants: Je n’aime pas particulièrement James Spader mais ici il m’a supris car il gère bien son rôle. Megan Boone m’a convaincu aussi. Les autres seconds rôles sont tranquilles et méritent d’êtres développés dans le future.Superbe réalisation.Texte de qualité. Les dialogues sont millimétrés et les quelques moments de légèreté font mouche.

Origine de la série : Américaine
Statut : En production
Acteurs : James Spader, Megan Boone, Ryan Eggold
Genre : Policier
Date de diffusion : Septembre 2013
Saison(s) : 01

Telecharger The Blacklist Saison 01 02  French HD 720P

Saison 01 FRENCH HDTV

Streaming

Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4
Episode 5
Episode 6
Episode 7
Episode 8
Episode 9
Episode 10
Episode 11
Episode 12
Episode 13
Episode 14
Episode 15
Episode 16
Episode 17
Episode 18
Episode 19
Episode 20
Episode 21
Episode 22 FiNAL (REPACK)

1fichier
Episode 1
Episode 2
Episode 3
Episode 4
Episode 5
Episode 6
Episode 7
Episode 8
Episode 9
Episode 10
Episode 11
Episode 12
Episode 13
Episode 14
Episode 15
Episode 16
Episode 17
Episode 18
Episode 19
Episode 20
Episode 21
Episode 22 FiNAL (REPACK)

Multiup

Episode 1 a 22

Saison 02 FRENCH HDTV

Streaming

1fichier

Episode 1+2

Episode 3+4

Episode 5+6

Episode 7

Episode 8

Episode 9 + 10

Episode 11+12

Episode 13+14

Episode 15+16

Episode 17+18

Episode 19+20

Episode 21+22 Final

Uptobox

Episode 1+2

Episode 3+4

Episode 5+6

Episode 7

Episode 8

Episode 9 + 10

Episode 11+12

Episode 13+14

Episode 15+16

Episode 17+18

Episode 19+20

Episode 21+22 Final

Saison 02 FRENCH HD 720P

1fichier

Episode 1+2

Episode 3+4

Episode 5+6

Episode 7

Episode 8

Episode 9 + 10

Episode 11+12

Episode 13+14

Episode 15+16

Episode 17+18

Episode 19+20

Episode 21+22 Final

Uptobox

Episode 1+2

Episode 3+4

Episode 5+6

Episode 7

Episode 8

Episode 9 + 10

Episode 11+12

Episode 13+14

Episode 15+16

Episode 17+18

Episode 19+20

Episode 21+22 Final

Saison 03 FRENCH HDTV

Uptobox

Episode 01 a 23 Final OU Episode 01 a 23 Final

Saison 03 FRENCH HD 720P

Uptobox

Episode 01 a 23 Final OU Episode 01 a 23 Final

Saison 03 FRENCH HD 1080P

Uptobox

Episode 01 a 04

Critique :

Après un énorme succès Outre-Atlantique, autant du côté de l’audience que de la critique, la saison 1 de « The Blacklist » débarque le 27 août en prime time sur TF1.Raymond Reddington, criminel le plus recherché du monde, se rend mystérieusement au FBI et propose de les aider à traquer d’autres criminels avec qui il a collaboré par le passé. En échange de cette liste noire, il demande non seulement l’immunité mais également de ne traiter qu’avec l’agent Elisabeth Keen.

Bande-annonce de la saison 1 de « The Blacklist » sur TF1.La série est portée par un personnage principal interprété par James Spader (« Stargate – La Porte des étoiles »), dont le jeu quasiment brillant contribue grandement à l’efficacité de « The Blacklist ». L’agent Keen (Megan Boone), second protagoniste central, est de son côté assez banale, mais c’est ce qui rend le duo intéressant.

La liste noire : un vrai concept policier Oui, « The Blacklist » est encore une série policière. Il y en a de plus en plus, peut-être même trop, et les chaînes françaises en raffolent à l’excès. Côté US, il semblerait que les scénaristes ont bien compris qu’il était temps de renouveler le secteur au-delà du schéma police scientifique ou « flic & consultant ».Dans le cas de « The Blacklist », la recherche de l’originalité est relativement réussie grâce à un vrai concept policier ambitieux : une liste noire de criminels, livrée par un homme mystérieux et lui-même criminel. Il agit sans raison apparente, créant un grand mystère de fond.On a certes vu plus original, mais l’impression de nouveauté est en tout cas au rendez-vous puisque cela permet d’élaborer une série policière qui ne fonctionne pas d’une façon vraiment habituelle. L’idée est de désamorcer des situations à haut risque générées par des individus-clés tapis dans l’ombre.Le principe de « liste noire » prend vraiment tout son sens, ce n’est pas qu’une pirouette scénaristique.

Tension, suspense et actionLa plupart des enquêtes mènent les personnages à avoir affaire à de véritables psychopathes, souvent des fous dangereux qui menacent nombre de vies ou bien carrément la sécurité du territoire. En cela, la série fait véritablement frissonner dans les personnalités troubles qu’elle imagine.Ce ne sont pas de banales enquêtes avec un meurtre puis la recherche de l’assassin, le schéma est différent, sous forme de thrillers complexes. L’équipe du FBI qui entoure l’agent Keen aura souvent recours à des moyens peu banals, tels de l’infiltration, par exemple, mais plus souvent la réussite sera au rendez-vous grâce au génie de Reddington et sa connaissance du milieu criminel.Les épisodes ne relâchent jamais la pression, ils sont très riches au niveau de l’écriture, nous offrant de véritables investigations qui sortent clairement du lot en conséquence de ce fameux concept très particulier de liste noire. La personnalité de « Red » y est pour beaucoup aussi.Les enjeux souvent énormes (attentats, grands réseaux de trafiquants…) offrent un rythme extrêmement tendu, et la mise en scène joue sur une alternance entre suspense torride et action furieuse.

Une toile de fond énigmatique : En dehors des enquêtes et des criminels épisodiques, la série bénéficie d’une toile de fond qui s’avère très présente. Le fil conducteur est mis au même niveau d’importance que les investigations, chose assez rare en matière de séries policières.L’élément le plus important réside bien entendu dans le personnage de Reddington. On se demande de bout en bout pourquoi il s’est ainsi livré du jour au lendemain à la police afin de coopérer. Est-ce de la rédemption ? Est-ce un stratagème ? Peut-être n’a-t-il jamais été réellement du mauvais côté ?Il se pose également la problématique de sa relation avec Elizabeth Keen : il ne souhaite traiter qu’avec elle, et il semble parfaitement la connaître. Mais c’est à sens unique : cette dernière n’a aucune idée de ce qu’il lui veut vraiment, et nous non plus.

L’agent Keen (Megan Boone) et Reddington (James Spader). (NBC) : Mais ce n’est pas fini. En plus de tout cela, il y a une énigme autour du mari d’Elizabeth Keen. En effet, celle-ci a découvert qu’il cachait de l’argent et plusieurs passeports, ainsi qu’une arme qui semble reliée à un meurtre. Elle réalise qu’elle ne connaît peut-être pas si bien l’homme avec qui elle voulait pourtant adopter un enfant au début de l’histoire.

On a donc droit à une triple toile de fond. Chaque question se résout progressivement, d’épisode en épisode, les scénaristes jouent la carte du compte-gouttes. Il faut attendre la fin de saison pour que cela s’enrichisse en grosses révélations de fond. C’est énervant, stressant, mais redoutablement efficace.

Ce n’est pas une série familiale : « The Blacklist » est au final un très bon thriller policier, mais il reste très particulier dans son genre.L’atmosphère est assez glaciale, les relations sont peu chaleureuses et les criminels recherchés sont de véritables psychopathes mais à un tel point que certaines intrigues font froid dans le dos de façon excessive. La série ira parfois chercher dans le glauque, si ce n’est dans le morbide plus rarement.Mais ce côté froid n’est pas forcément une mauvaise chose, c’est une mise en condition. En revanche, c’est accentué par une violence crue par moments : scènes de torture, hémoglobine abondante, criminels sans limite dans leurs méthodes… attention, ce n’est clairement pas une série familiale.En cela, le choix de TF1 est étonnant, et il y a fort à parier que certains épisodes subiront de petites coupes. Cela ne suffira pas à atténuer la violence qui reste quelque peu excessive et gâche légèrement la qualité de la série.

« The Blacklist » reste un bon thriller, très intense, à l’ambiance glaciale et crue, réservé aux amateurs du genre et à un public averti.