Spécial investigation 2013/2014

Ecrit par mega sur . Publié dans Emissions TV / TV Shows

Spécial investigation 2013/2014Spécial investigation 2013/2014 Ajout Emission 07 Juillet 2014

Résumé : Depuis 1949, les commandos d’élite du Mossad traquent les ennemis d’Israël. En 1960, les services secrets israéliens se distinguent de façon notable en enlevant le criminel nazi Adolf Eichmann en Argentine. Il fut exfiltré en Israël pour y être jugé et condamné à mort. En 1972, sous l’impulsion du Premier ministre Golda Meir, le Mossad retrouva et exécuta les membres du groupe terroriste Septembre noir, responsables de la mort de 11 athlètes israéliens lors des JO de Munich. En 1988, Abou Jihad, bras droit de Yasser Arafat, responsable de l’Organisation de Libération de la Palestine, est supprimé à Tunis dans sa maison. Anciens agents, et proches de victimes reviennent sur ces évènements et apportent leurs témoignages.

Présentation : L’émission propose des reportages d’investigations sur les sujets d’actualités du moment (révolutions arabes, dangers du Médiator, mort d’Oussama Ben Laden…). Le magazine s’est fait un nom avec des reportages inédits qui contiennent chacun leurs lots de scoops comme Comment j’ai tué Pierre Goldman qui révélait les noms des assassins du militant d’extrême gauche.Initialement diffusée le dimanche après-midi, elle est ensuite diffusée le lundi soir en deuxième partie de soirée.

Replay Spécial investigation 2013/2014

Episode 07 Juillet 2014 –>  Streaming : Lien Téléchargement  : Lien

Episode 30 Juin 2014 –>  Streaming : Lien Téléchargement  : Lien

Episode 23 Juin 2014 –>  Streaming : Lien Téléchargement  : Lien

Episode 16 Juin 2014 –>  Streaming : Lien Téléchargement  : Lien

Episode 03 Juin 2014 –>  Streaming : Lien Téléchargement  : Lien

Résumé Emission :

Emission 30 Juin 2014

Comique star des années 90, Dieudonné est devenu en une décennie un «diable de la République».Son dernier spectacle a été interdit en France, en raison de propos infamants.Héro antisystème pour les uns, dangereux militant antisémite pour les autres, le principal intéressé refuse ce qualificatif et parle d’un complot visant à le faire disparaître.Hervé Bouchaud et Dominique Mesmin ont enquêté sur la galaxie Dieudonné.Ses compagnons de route et ses soutiens forment une inquiétante nébuleuse où se retrouvent un professeur à la retraite qui nie le génocide juif, un suprémaciste noir antisémite, ou encore un ancien gauchiste devenu apôtre du national socialisme.

Emission 23 Juin 2014 :

Des manques de soins, des coups, des enfermements ou des viols…Chaque année en France, près d’une centaine d’enfants meurent de maltraitance selon des estimations des milieux de l’aide à la famille.Des situations dramatiques échappent régulièrement à la vigilance des organismes de contrôle et de protection.Pourtant, le pays est doté d’un système d’aide à la famille structuré avec 138 000 travailleurs sociaux surveillant les abus et 350 juges des enfants.Décryptage des méandres de la protection de l’enfance, de son fonctionnement et de ses failles à travers les destins de Nina, placée en foyer à Nancy, et de Karine, étudiante recueillie par sa tante

Emission 16 Juin 2014 :

Lorsqu’en 2013, Bachar El-Assad utilise des armes chimiques contre sa population, les gouvernements occidentaux s’indignent.Mais une question est rarement posée : comment la dictature syrienne peut-elle posséder un tel arsenal alors qu’elle ne fabrique pas les ingrédients nécessaires à leur élaboration ?Jean-Baptiste Renaud mène l’enquête, depuis la Syrie et l’Irak, et identifie des sociétés qui ont fourni le matériel indispensable à la mise au point d’un tel arsenal.Les investigations remontent, entre autres, vers une usine située à une heure de Paris et qui, en 1944, a massivement fourni l’Allemagne nazie en Zyklon B, le gaz utilisé dans les camps d’extermination.

Emission 02 Juin 2014 :

Créée en Suède dans les années 1940, la marque H & M (Hennes et Mauritz), est devenue en un demi-siècle un groupe phare du prêt-à-porter.Erling Persson a fondé cette société sur un principe simple et novateur pour l’époque : vendre de la mode féminine à des prix imbattables.Aujourd’hui, l’enseigne suédoise est devenue synonyme de vêtements peu onéreux et tendance.En 2013, la multinationale affichait un bénéfice 1,93 milliards d’Euros.Pendant six mois, les journalistes ont enquêté au Bangladesh, ou encore en Ethiopie dans les usines de textiles qui produisent pour la marque.Ils mettent au jour les conditions de travail souvent difficiles des ouvrières qui officient dans des bâtiments vétustes et peu sûrs.

Rétrolien depuis votre site.