Spartacus Saison 01 02 03 FRENCH

Ecrit par mega sur . Publié dans Téléchargez vos Séries FRENCH en SD / HD 720P Gratuitement, Téléchargez vos Séries VF & VOSTFR en HD


Spartacus Résumé : C’est dans le sang et le sable des arènes que s’écrit la légende de Spartacus. Puissant guerrier Thrace trahi par un ambitieux légat romain, Spartacus est réduit en esclavage, contraint de devenir gladiateur s’il veut un jour revoir sa femme. Au sein de l’école de gladiateurs du machiavélique Batiatus et de son épouse Lucretia, Spartacus recevra l’enseignement de l’impitoyable Doctore pour devenir le plus redoutable des combattants. Mais entre l’hostilité des autres gladiateurs et les manigances de Lucretia, Spartacus devra tout sacrifier pour pouvoir survivre…

Note 8.7 : Un véritable chef d’oeuvre ! Ma série préférée et de loin. J’ai tellement eu d’émotion à la regarder. Tellement de rebondissement, d’action, de suspens, de trahison, de sang, (de sexe), on passe vraiment par tous les états en la regardant. 5 étoiles, les prochaines séries que je vais regarder vont me paraître bien ennuyeuse après Spartacus …

Réalisateur : Steven S. DeKnight
Origine de la serie : Américaine
Genre : Drame, Guerre, Historique
Acteurs : Manu Bennett, Liam McIntyre, Dustin Clare
Statut : Production achevée

Telecharger Spartacus Saison 01 02 03 FRENCH HD 720P

Saison 01 (Blood And Sand) FRENCH HDTV

1fichier

Uptobox

Multiup

Saison 01 (Le sang des gladiateurs) FRENCH HD 720P

1fichier  (chaque episode 2 parti)

Uptobox (chaque episode 2 parti)

Saison 02 (Vengeance) FRENCH HDTV

1fichier

Uptobox

Multiup

Saison 02 (Vengeance) FRENCH HD 720P

1fichier

Uptobox

Saison 03 (War of the Damned) FRENCH HDTV

1fichier

Uptobox

Multiup

Saison 03 (La guerre des damnés) FRENCH HD 720P

1fichier

Uptobox

Critique :

La saison 3 s’est achevée et avec elle cette série dont le créateur Stephen S DeKnight a eu l’intelligence de s’arrêter avant de risquer de se répéter. Et quand je repense à mes réactions initiales devant les premiers épisodes de la première saison où je disais devant mon écran « c’est caca », quel n’est pas mon étonnement de constater qu’aujourd’hui je salue le départ d’une très bonne série de divertissement. C’est un spectaculaire écart qualitatif auquel nous avons le droit pour cette excellente ultime saison. Surement le fait de se dire qu’ils devaient terminer la série a fortement inspiré les scénaristes. Certes ils ont dû prendre encore plus de libertés historiques afin de conserver une certain rythme haletant ainsi qu’une montée en puissance émotionnelle. Toutefois on ne peut nier l’impact positif que cela entraine sur l’intensité dramatique de l’ensemble.

Ainsi si les plus férus d’entre vous connaitront l’issu de l’histoire, cela ne les empêchera pas d’être embarqués dans le drame et se surprendront à s’inquiéter pour la survie de certains personnages. Incontestablement des 4 saisons de cette série, c’est la mieux écrite. Bien sur elle n’est pas parfaite, mais il est clair que les scénaristes maitrisent leurs enjeux et savent tirer parti de ce qui demeure le moment le plus intéressant de l’histoire du célèbre gladiateur, à savoir sa confrontation contre Marcus Crassus. La révolte des Esclaves devient encore moins manichéenne voir on peut décemment s’interroger au début de cette saison sur les motivations du Thrace Spartacus. La série ne fait pas l’impasse sur les exactions commises par les troupes de ce dernier quitte à présenter son « oeuvre » sous un jour nettement moins héroïque, même si sur la fin cet héroïsme est à nouveau mis en avant. Le point le plus appréciable dans cette saison demeure surtout l’ajout de nouveaux antagonistes. Cette fois Spartacus est confronté à quelqu’un d’aussi, voir peut être de plus, fin stratège et audacieux que lui en la présence de Marcus Crassus. Notons que ce dernier est formidablement incarné par son acteur Simon Merrells qui possède un regard assez glaçant. Toujours dans le rayon des « méchants » signalons la présence de Jules César qui, si elle demeure une trahison faite à l’Histoire, a le mérite d’être bien exploitée dans le scénario.

Et là aussi le personnage est très bien interprété par Todd Lasance. On ajoutera enfin le fictif Tibérius Crassus que, à titre personnel, j’ai adoré détester. Pour conclure le registre de l’interprétation, celle côté esclaves reste toujours aussi solide. Liam McIntyre continue à faire le job, se révélant davantage dans cette saison au point de devenir un pur monstre de charisme vers la fin. Dustin Clare est toujours aussi classe en Gannicus et Manu Bennett campe avec toujours autant d’implication son Crixus. Ma seule réserve concerne le personnage de Naevia devenant assez insupportable. Tant que je suis dans les réserves comment ne pas remettre sur le tapis cette forme qui fait tellement défaut à cette série. Encore une fois il est dommage de constater que les réalisateurs ne sont pas parvenus à s’affranchir des gimmicks foireux de mise en scènes qu’ils ont instaurés depuis la première saison tels que les ralentis un peu ridicules et les scènes de fesse gratuites. Ce qui est d’autant plus regrettable, c’est que ces « tares » toujours autant à la limite du mauvais goût contrastent fortement avec les qualités de cette saison à savoir sa bonne écriture.

Toutefois pour rester dans le registre de la forme je dois avouer que les batailles ont gagné en ampleur épique et s’avèrent crédibles et relativement bien mises en scène; la bataille finale concluant cette série étant d’une maitrise assez remarquable et vraiment épique même si fortement infidèle quant à la réalité historique. Mais en même temps, cette série ne s’est jamais réclamée être un documentaire et vouloir donner un cours magistral d’histoire. Non ce qu’elle à toujours chercher à donner c’est du divertissement et ça elle le fait très bien. En conclusion cette ultime saison est sans doute la meilleure et clôt dans les larmes et le sang la très intéressante épopée de Spartacus.