Ce soir on chante Piaf

Ecrit par mega sur . Publié dans Emissions TV / TV Shows

Ce soir on chante Piaf Résumé : Le 3 janvier dernier, les artistes français reprenaient les meilleurs tubes de 2013 sur le plateau de TF1. Cette fois, pour le nouveau prime de « Ce soir on chante », les plus grandes voix s’attaquent au registre d’Édith Piaf. De « Non, je ne regrette rien » interprété par Amel Bent en passant par « La vie en Rose » revisité par la chanteuse Tal et Louis Delort, l’occasion sera donnée de découvrir ou redécouvrir les plus gros titres de la plus célèbre chanteuse francophone.

Parmi les artistes présents sur scène, le public peut compter sur la participation de : Corneille, Alizée, Sofia Essaïdi, Elodie Frégé, Yoann Fréget, Grégoire, Joyce Jonathan, Lorie, Mickaël Miro, Emmanuel Moire, Florent Mothe, Merwann Rim, Zaz, Johnny Hallyday, Patrick Fiori, Florent Pagny, Patrick Bruel, Pascal Obispo, Garou et Chimène Badi ainsi que la chanteuse britannique Alex Hepburn.Pour rappel, « Ce soir on chante les tubes de 2013 » avait réuni 4.32 millions de téléspectateurs, soit 18.3% du public. Présenté par Estelle Denis, « Ce soir on chante Piaf » est à regarder à 20h50 sur TF1.

Replay Ce soir on chante 2014 En Streaming

Streaming : Part 01 Part 02 Part 03 Part 04 Telechargement : Part 01 Part 02 Part 03

Analyse

« Pour une nouvelle édition de Ce soir on chante, des artistes de la nouvelle génération se réunissent pour rendre hommage à Madame Edith Piaf.

« La vie en rose », « Milord », « L’hymne à l’amour », « Mon manège à moi », « Je ne regrette rien », « Padam, Padam », « A quoi ça sert l’amour », « La foule »… On ne compte plus les succès de cette artiste à la voix inimitable et au destin hors du commun. La troupe de Ce soir on chante composée d’ Alizée, Amel Bent, Corneille, Louis Delort, Sofia Essaïdi, Elodie Frégé, Yoann Fréget, Grégoire, Joyce Jonathan, Lorie, Mickaël Miro, Emmanuel Moire, Florent Mothe, Merwann Rim, Tal et Zaz se retrouvent pour revisiter les titres les plus célèbres de la Môme Piaf.

Tout au long de l’émission, Estelle Denis accueillera également des invités prestigieux venus accompagner la troupe : Johnny Hallyday, Patrick Fiori, Florent Pagny, Patrick Bruel, Pascal Obispo, Garou et Chimène Badi et la chanteuse britannique Alex Hepburn. Chacun d’entre eux, à sa manière, rendra un bel hommage à cette femme devenue l’une des grandes dames de la chanson dans le monde entier.

Toute la famille de Ce soir on chante réunie autour d’Estelle Denis vous donne rendez-vous le vendredi 17 janvier à 20h50 sur TF1 pour un spectacle exceptionnel et de grands moments de complicité et d’émotion ».

Après Goldman, France Gall et une spéciale consacrée aux tubes de l’année 2013, la troupe de « Ce soir on chante » revisite le répertoire de Piaf. Un hommage de la nouvelle génération à un monument de la chanson française, quelques mois après les cinquante ans de sa disparition.

De Louis Armstrong à Iggy Pop en passant par Donna Summer, les mélodies de la petite parisienne ont résonné dans le monde entier. Ses chansons ont traversé les époques, et aujourd’hui, c’est au tour de la nouvelle scène de lui rendre un vibrant hommage. Depuis la première soirée Ce soir on chante Goldman, diffusée en janvier 2013, les membres de la troupe ont appris à se connaître. Certains sont présents depuis le départ : Alizée, Amel Bent, Corneille, Sofia Essaïdi, Lorie, Mickael Miro, Emmanuel Moire, Florent Mothe, Tal. D’autres ont rejoint l’aventure plus tard : Louis Delort, Elodie Frégé, Joyce Jonathan, Merwan Rim, Zaz. Tous se retrouvent avec plaisir pour célébrer Piaf, quelques mois après les cinquante ans de sa disparition. La soirée commencera par une collégiale, emmenée par Grégoire, le jeune interprète révélé par la chansonToi+Moi. Au fond de la scène, une photo gigantesque du visage de Piaf, en noir et blanc, brille de mille feux. Sur une estrade surélevée, un orchestre se met en place, rejoint par un accordéoniste. Il sera indispensable aux mélodies de La Foule, Milord,l’Hymne à l’amour. «Et tous les soirs pour elle, il jouera la java» chantait Piaf dans L’Accordéoniste. Ce soir, pour elle, ils joueront ses chansons…

Piaf, hors du temps

Née sur un trottoir un soir de décembre 1915, la petite Edith est fille d’une chanteuse des faubourgs et d’un contorsionniste. Jamais elle ne reniera son attachement pour l’atmosphère de la rue. Du haut de son mètre quarante-sept, Piaf va devenir la plus célèbre interprète francophone à l’étranger. Elle a chanté dans les plus grandes salles, de l’Olympia jusqu’au Carnegie Hall. Malgré leur jeune âge, tous connaissent son répertoire sur le bout des doigts. Florent Mothe confesse son admiration pour Et maintenant, la chanson écrite par Gilbert Bécaud. Amel Bent préfère La Foule : dès qu’elle entend les premières notes d’accordéon, elle ne peut s’empêcher de chanter en virevoltant dans les airs… A l’aide d’étroites échelles, les cameramen rejoignent leurs nacelles suspendues à plusieurs mètres du sol. Les équipes veillent au moindre détail : le placement des artistes sur scène se fait au millimètre près. Tout à coup, un «Silence plateau !» retentit. Tout le monde retient son souffle…

Entre décontraction et émotion

Grégoire ouvre le bal avec L’Hymne à l’amour. Cette chanson, Piaf l’a écrite pour son amant Marcel Cerdan et l’a interprétée pour la première fois le 14 septembre 1949 à New York. Deux semaines plus tard, venu la rejoindre à Paris, il disparaît dans un terrible accident d’avion. L’émotion est donc à son comble lorsque Grégoire murmure les premiers mots : «Le ciel bleu, sur nous peut s’effondrer…». En apprenant la nouvelle de la mort de Piaf, son ami de toujours, Jean Cocteau, déclara qu’il vivrait «sa dernière journée sur Terre». Le lendemain, le poète – qui avait écrit pour elle la pièce Le Bel Indifférent pour ses vingt-cinq ans – tirait sa révérence… Néanmoins, l’ambiance sur le plateau est à la décontraction. Pendant les répétitions, les artistes se prennent en photo avec leur portable pour alimenter leur compte Twitter. Sofia Essaïdi chante en jean déchiré et Amel Bent en survêtement… Seule Elodie Frégé est déjà sur son trente-et-un. Zaz arrive la dernière, mais un technicien nous confie qu’elle a participé aux répétitions du matin. Avec la sortie de son dernier album intitulé Recto Verso, la chanteuse de Je Veux a un emploi du temps bien rempli. «Bonsoir à tous…!» Estelle Denis fait son entrée sur le plateau sous un tonnerre d’applaudissements. Lorsqu’elle prend la parole, les interprètes remuent les lèvres, les yeux rivés sur le prompteur, en singeant ses mouvements. «Une ambiance de colonie de vacances» résume-t-elle, ravie de faire partie de l’aventure. Côté coulisse, c’est l’effervescence. Le public se presse dans les gradins du studio du Lendit de la Plaine Saint-Denis, capable d’accueillir pas moins de sept cents personnes. Le chauffeur de salle s’empresse de tester leurs connaissances… Sous le feu des projecteurs, petits et grands entonnent ensemble les plus célèbres succès de la Môme. Si ces quelques notes avaient eu le pouvoir de ramener la petite chanteuse à la robe noire, elle aurait vu la foule «en fête et en délire, suffoquant sous le soleil et sous la joie…» Pas de doute, Piaf n’a pas pris une ride.