Orange Is The New Black Saison 01 02 03 04 [13/13] VOSTFR

Ecrit par mega sur . Publié dans Téléchargez vos Séries VF & VOSTFR en HD, Téléchargez vos Séries VOSTFR en SD / HD 720P Gratuitement

Orange Is The New Black

Résumé : Un an dans une prison pour femmes de sécurité minimale dans le Connecticut à la rencontre de personnages farfelus mais attachants…

Note 8,5/10 : Quelle claque! Il n’y a rien à dire de négatif sur cette série. C’est mon très gros coup de coeur de cette saison. Écriture parfaite, casting formidable. Moi qui râlais sur la pauvreté du line up de cette année, me voilà comblé! Chaque épisode est une petite pépite. On navigue entre drame et comédie avec finesse, on est surpris en permanence par les situations et il n’y a pas de concessions. Autrement dit, âmes sensibles passez votre chemin. Il ne m’a pas fallu longtemps pour devenir accroc, et comme je vais devoir attendre un bail pour voir la saison 2, hé ben je vais revoir la saison 1.

Titre original :Aucune information …
Origine de la serie : Aucune information …
Statut : En production
Réalisateur : Jenji Kohan
Acteurs : Taylor Schilling, Jason Biggs, Laura Prepon
Genre : Comédie
Bande annonce : Voir la bande-annonce
Hébergeur : MultiSource
Qualité : HDTV
Découper avec : WinRAR

Telecharger Orange Is The New Black, Saison 01 02 03 04  VOSTFR

Saison 01 VOSTFR HDTV

1fichier

Uptobox

Multiup

Saison 01 VOSTFR HD 720P

1fichier

Uptobox

Saison 02 VOSTFR HDTV

1fichier

Uptobox

Multiup

Saison 02 VOSTFR HD 720P

1fichier

Uptobox

Saison 03 VOSTFR HDTV

1fichier

Episode 1+2+3+4+5

Episode 6+7+8

Episode 9 a 13 Final

Saison 03 VOSTFR HD 720P

1fichier

Episode 1+2+3

Episode 4+5+6+7

Episode 8 a 13 Final

Saison 04 VOSTFR HDTV

Uptobox

Episode 01 a 13 Final OU Episode 01 a 13 Final 

Saison 04 VOSTFR HD 720P

Uptobox

Episode 01 a 13 Final OU Episode 01 a 13 Final

Critique :

La toute première production Netflix, une série délicieuse. Au début, en regardant les trois premiers épisodes, j’ai trouvé que ça traînait un peu la patte. Mais comme dans toute série, il faut le temps de présenter les personnages et de poser le contexte. On a sous les yeux une blondinette charmante, dont l’existence paraît comme celle de tout un chacun. Pourtant on a de loin affaire à une petite fille sage, confortablement installée dans son ménage et prête à marier. Piper Chapman (Taylor Schilling) s’est en effet laissée entrainer dans un trafic de drogue, sûrement sans avoir conscience des risques qu’elle encourait.

Elle a suivi par amour, Alex Vause (Laura Prepon), une héroïnomane un peu paumée et à l’allure glaciale, un brin gothique. Reconvertie en hétéro (elle le dit elle-même « I’m not a lesbian anymore »), Chapman tente de repartir du bon pied en se casant avec Larry Bloom (Jason Biggs, allias le looser d’American Pie). Mais la sentence tombe, et Piper doit payer de ses erreurs : elle est condamnée à un an d’incarcération dans une prison pour femmes. On comprend très vite que Piper Chapman est une femme forte, même si maladroite et « innocente ». Perdue dans cet univers de brutes, elle se questionne, essaie de s’intégrer mais elle se perd et se fait lyncher.

Très différente des autres incarcérées, elle séduit malgré elle le terrible inspecteur Halye, chef ingrat et homophobe qui l’épuisera au chantage. D’ailleurs, cette série en totale décalage avec la réalité (le réalisme n’étant pas l’intention d’auteur, on s’en aperçoit vite), met en scène des prisonnières pour la plupart lesbiennes, surveillées uniquement par des hommes (non, définitivement pas réaliste). La crudité des propos est au menu et les policiers sont d’une autorité infâme. Malgré tout, Piper parvient à trouver sa place et à s’imposer aux milieux des vipères, des toxicos, des tarées et les situations sont de plus en plus drôles lorsqu’on avance en épisodes. Taylor Schilling, l’actrice principale, est parfaite, mais il faut également saluer les prestations de certains rôles secondaires, qui nous permettent de détendre l’atmosphère austère des prisons. Orange is the new black est à déguster de toute urgence !