N.W.A Straight Outta Compton TRUEFRENCH

Ecrit par mega sur . Publié dans Télécharger Films, Téléchargez Films en DVDRIP 720P et 1080P Gratuitement


N.W.A - Straight Outta Compton french

Résumé : En 1987, cinq jeunes hommes exprimaient leur frustration et leur colère pour dénoncer les conditions de vie de l’endroit le plus dangereux de l’Amérique avec l’arme la plus puissante qu’ils possédaient : leur musique. Voici la véritable histoire de ces rebelles, armés uniquement de leur parole, de leur démarche assurée et de leur talent brut, qui ont résisté aux autorités qui les opprimaient. Ils ont ainsi formé le groupe de rappeur des N.W.A. en dénonçant la réalité de leur quartier. Leur voix a alors déclenché une révolution sociale qui résonne encore aujourd’hui.

Note 9/10 : Ce film est juste une grosse frappe ! Certains moments sont touchants, d’autre sont plus durs mais ce film est juste parfaitement exploité. Tout est bien dosé, les musiques sont bien choisies… De plus, la fin est exploitée et c’est rare de nos jours, où les films délaissent l’épilogue !

Origine du film : Américain
Réalisateur : F. Gary Gray
Acteurs : O’Shea Jackson Jr., Corey Hawkins, Jason Mitchell
Genre : Biopic, Drame, Musical
Durée : 2h27min
Date de sortie : 16 septembre 2015
Année de production : 2015
Titre Original : Straight Outta Compton
Distribué par : Universal Pictures International France

Telecharger N.W.A Straight Outta Compton FRENCH DVDRIP HD 720P

Version FRENCH DVDRIP

Streaming

Uptobox OU Uptobox

1fichier OU 1fichier

Uploaded OU Uploaded

Version FRENCH HD 720P

Uptobox OU Uptobox

1fichier OU 1fichier

Version FRENCH HD 1080P

Uptobox OU Uptobox

1fichier OU 1fichier

Critique :

N.W.A. Straight Outta Compton…. Réalisé par F. Gary Gray (Friday, Braquage à l’italienne, Be Cool, Que Justice soit faite, etc…) et racontant la genèse du groupe de rap américain N.W.A. (Nigass Wiz Attitudes pour les initiés), composé à l’origine de Dr. Dre, Eazy E et DJ Yella. Un des groupes fondateur du Rap Us contemporain et clairement à l’origine du mouvement hip hop et Rap « gangsta ». Un rap violent dans ses propos, dénonciateur et provocateur (comme leur titre le plus connu « F*** the police ») ayant fasciné des générations et inspiré/propulsé des icônes telles que Snoop Dogg ou Tupac. Dès le visionnage de la première bande annonce du film, j’étais impatient et inquiet de découvrir le résultat de ce biopic. Le précédent biopic sur une icône du rap que j’avais vu était NOTORIOUS B.I.G. de Georges Tillman Jr, sorti en 2009, sur le rappeur du même nom. J’avais adoré et attendait au minimum la même qualité de ce N.W.A.. Et force est de constater que je me suis mangé une belle claque, supérieure à mes attentes. La réalisation est impeccable. Jouant entre les plans caméra à l’épaule, rappelant fortement les docu-fiction, les plans fixes et les images d’archives. Pour l’anecdote, tant dans le rythme ou les transitions, j’ai eu l’impression de revoir FRUITVALE STATION de Ryan Cooper, sorti en 2013, mais avec plus de moyens, et situant ses événements dramatiques dans les années 80-90. Le scénario est réellement bien écrit et semble retranscrire avec beaucoup de justesse les événements ayant conduits au succès et au phénomène qu’à été le groupe N.W.A.. Les tensions dans le groupe, la séparation, le BUZZ de l’époque, l’ambiance générale de cette période, etc…

Tout est retranscrit avec énormément de réalisme. Après les plus pointilleux pourront lui reprocher de trop se focaliser sur le trio formé par Dr Dre, Ice Cube et Eazy-E, au détriment des autres membres du groupe (DJ Yella ou MC Ren par exemple, tenant ici plus les places de figurants dans l’histoire), ou de sauter délibérément des événements importants de cette époque, ou encore d’idéaliser/simplifier/bonifier la personnalité de certains personnages au détriment de leurs réputation d’antan. Mais à la décharge de celui-ci, il ne faut pas occulter que le film est produit par Ice Cube et Dr. Dre, et que celui-ci représente avant tout leur vision de ce qui fait désormais partie de l’histoire du Rap Us et est aussi, pour eux, un vibrant hommage à leur ami décédé Eric-Eazy E-Wright. Et puis ces détails ne retirent ou ne desservent en rien la qualité globale du film. Il est même surprenant de voir comment sont dépeints certains personnages tel que Suge Knight par exemple (qui est étonnamment bien interprété et représenté dans le film). La bande son est géniale. Comme si les tubes des N.W.A., de Ice Cube ou Dr. Dre ne suffisaient pas à donner suffisamment de puissance au film, les pistes de l’album « Compton » de Dre, sorti à l’occasion du film, et disséminées tout le long du long métrage finissent de catapulter le tout au sommet. Pour peu que cette culture vous parle et que vous soyez un minimum nostalgique de cette époque, vous serez aux anges. Un sans fautes remarquable. Les acteurs principaux sont épatants. Corey Hawkins qui interprète Dr. Dre est bluffant de mimétisme avec la star/producteur/business man ayant propulsé Eminem ou 50 Cents au devant de la scène. Jason Mitchell qui interprète Eazy E est impressionnant dans sa prestation.

O’Shea Jackson Jr. est le sosie de son père Ice Cube, qu’il interprète avec une justesse sans pareils (on reconnaît même les tics du rappeur, pour peu que l’on y soit un peu familier). Le reste du cast n’est pas en reste puisque tous sans exception font des prestations exemplaires et particulièrement impliqués (R. Marcus Taylor en Suge Knight, Aldis Hodge en MC Ren, Lakeith Lee Stanfield en Snoop, Paul Giamatti en Jerry Heller, Alexandra Shipp en Kim, etc…). Bref, N.W.A. Straight Outta Compton est une réussite sur quasi tous les plans. Un excellent biopic et un très bon divertissement, superbement réalisé, porté par une bande son inspirée et des acteurs impliqués. Définitivement l’un des meilleurs films de cet été et même de l’année. A voir absolument.