M6 fête les 30 ans du Top 50

Ecrit par mega sur . Publié dans Emissions TV / TV Shows


M6 fête les 30 ans du Top 50Résumé :En novembre 1984 naissait le Top 50, l’incontournable émission musicale qui dévoilait, chaque semaine, le classement des 50 meilleures ventes de disques en France.Trente ans plus tard, M6 fête son anniversaire lors de deux soirées événements enregistrées sur la scène du Palais des Sports de Paris.En compagnie des artistes d’hier et d’aujourd’hui, les animateurs de la chaîne présentent le classement des 50 meilleurs titres de l’histoire du Top.Avec notamment Patrick Bruel, Florent Pagny, Pascal Obispo, Alizée, Julie Pietri, Roch Voisine, Lara Fabian, Larusso, Début de soirée, Desireless, Jean-Luc Lahaye,Peter et Sloane, Manau, Tal, Daniel Lévi, Joyce Jonathan, Vincent Niclo, Lou Bega, Cookie Dingler, Carrapícho, Wes, Emmanuelle Seigner, Lio…

Dans les coulisses du Palais des Sports de Paris, Jérôme Anthony recueille les impressions des artistes avant ou après leur passage sur scène.Dans leur loge ou backstage, ils évoquent également leurs meilleurs souvenirs et font partager quelques anecdotes.Tout au long de l’émission, l’animateur propose, par ailleurs, de voir ou revoir des images culte de l’époque

Replay de M6 fête les 30 ans du Top 50 et les coulisses

Volume 1 : Streaming : Lien OU Lien 02 Téléchargement  :  Lien OU Lien 02 OU Lien 03

Volume 1 Les coulisses : Streaming : Lien OU Lien 02 Téléchargement  :  Lien OU Lien 02 OU Lien 03

 

Volume 2 : Streaming : Lien OU Lien 02 Téléchargement  :  Lien OU Lien 02 OU Lien 03

Volume 2 Les coulisses : Streaming : Lien OU Lien 02 Téléchargement  :  Lien OU Lien 02 OU Lien 03

Critique :

Les bons points :

1. Pas de temps mort :Le spectacle est au rendez-vous et pour qui est fan des années 80-90, c’est le bonheur. Les animateurs ont la bonne idée de ne pas en faire trop et la transition se fait vite. On passe donc de Peter et Slaone à Dj Bobo puis Florent Pagny. Bien animé, rythmé, M6 a bien fait les choses, on le voit.

2. Une musique éclectique : Autre bonne idée de M6 ? Ne pas suivre un format trop linéaire. Même si, au vu du thème, on aurait pu s’attendre à une enchaînement prévisible de morceaux, nous avons eu droit à des intermèdes dansants : la lambada ou des reprises plus ou moins heureuses de Jean-Jacques Goldman. Ce qui aurait pu casser le rythme a au contraire aéré le programme et ça a fait du bien au spectateur.

3. Une émission qui change : Dernier bon point. De la nouveauté sur M6. Au lieu de continuer de diffuser des programmes boîteux (« Rising Star », « Vu à la télé »), la chaîne a produit une émission qui a pour simple but de faire la fête sans se prendre la tête sur une innovation quelconque. Ça lui va bien et c’est réussi. Et l’air de rien, voir des artistes se produire sans forcément faire 20 minutes de promo derrière chaque chanson, c’est plutôt agréable.

Les mauvais points :

1. Le début « Âge tendre et tête de bois » : Le début de l’émission m’a fait très peur et aurait pu en repousser plus d’un. Faire suivre : « Les Démons de minuit », « Les bêtises », « T’as le look coco », « Oui je l’adore », « Macumba » et « Eve, lève toi » en 5 minutes, c’est osé. Personnellement, j’ai cru à un spectacle célébrant les stars des années 80 et si je n’avais pas prévu d’écrire ce billet, je pense que j’aurais changé de chaîne.

2. Le play-back total des anciens : Deuxième défaut, les stars des années 80-90 qui n’assurent pas. Alors ok, les voix ne sont pas forcément les mêmes qu’il y a 20 ou 30 ans, mais comme je l’ai déjà écrit, je préférerais toujours avoir une version remaniée à cause d’une voix diminuée qu’un semblant de live.Si je veux avoir la même chanson qu’il y a 20 ans, je peux me faire une playlist sur Deezer. Ça me prendra moins de temps et le ressenti comme l’émotion seront les mêmes : proche du néant.

3. Le public complètement absent : Autre mauvais point, l’absence du public. Lui a t’on dit qu’il était possible d’applaudir, d’exulter, de vivre ? Je ne l’ai pas vu. En revanche, je l’ai entendu. Ce qui m’a semblé étrange. Par moment, les caméras nous ont offert une vue de l’audience et elle semblait atone. D’autre part, les cadrages n’ont pas été assez serrés. Oui je veux bien voir une personne du public en train de danser, mais si c’est pour voir à ses côtés une dizaine de personnes assoupies…Alors pourquoi faire un spectacle dans une salle de concert quand le rendu aurait été le même qu’en studio ? Je ne vois pas l’intérêt.

4. Le mauvais usage des réseaux sociaux : Derniere chose à oublier pour la prochaine émission dans une semaine : l’intégration des tweets. C’était tout simplement illisible et ça ne restait pas affiché assez longtemps pour les déchiffrer. Quitte à vouloir être moderne et novateur, autant faire les choses biens. Là, c’était simplement inutile et n’apportait rien à l’émission. Bien au contraire.

Le moment gênant : Tal

Encore une fois, on va dire que je suis méchant mais c’est la vérité. Tal chantant du Scorpions, plus précisément « Still loving you », ça ne prend pas. Ce n’était pas non plus désagréable ni faux mais ça manquait totalement de puissance et la magie de la chanson avait totalement disparue.Problème, juste après est passée Véronique Dicaire qui, par ses capacités vocales, a mis tout le monde d’accord. Grandiose, magistrale, les superlatifs ne manquent pas. La pauvre Tal n’aurait pas pu mieux faire.Au final, j’ai pu voir un programme de qualité. Est-ce que j’ai aimé ? Pas forcément, ce n’est pas mon style de musique et je me suis un peu ennuyé mais je dois reconnaître que c’était un programme familial bien produit et qui en aura sûrement comblé plus d’un. Une réussite pour M6, ce qui les changera de leurs infortunes plus que récurrentes en ce moment.