Live M6 TV EN DIRECT

Ecrit par mega sur . Publié dans Diffusions en direct / Live, TV Live / Chaine En direct


M6 live

Regarder TV M6 France gratuitement en direct live streaming.M6, édité par Métropole Télévision, est une chaîne de télévision généraliste française commerciale privée qui émet depuis le 1er mars 1987. En 2010, elle est la 3e chaîne la plus regardée de France, derrière TF1 et la chaîne publique France 21.

M6 est disponible sur la TNT, le câble, le satellite, la télévision par xDSL et Internet.M6 est la chaîne principale du Groupe M6 ou Groupe Metropole Television qui possède de nombreuses chaînes telles que W9, 6ter, Paris Première, Téva, M6 Music, Girondins TV, M6 Boutique & Co. Le groupe a aussi des activités dans la téléphonie mobile, la vente à distance, Internet, le football, le cinéma, la presse.

live M6 EN STREMING

–>Lien Streaming M6<–
 

Historique :

1986 : L’enjeu de la chaîne : La Compagnie luxembourgeoise de Télédiffusion, déjà présente en France avec la radio RTL, cherchait, depuis la libéralisation des ondes en Europe au milieu des années 1980, à s’implanter plus encore avec une chaîne de télévision. Depuis 1955, RTL Télévision est diffusée dans l’est de la France et a fait ses preuves en termes de réussite d’audience, mais ses programmes de plus en plus chers la contraignent à élargir son bassin de diffusion. En 1984, la quatrième chaîne est attribuée à Canal+. En 1985, la CLT hésite entre une diffusion de sa chaîne sur le satellite de diffusion directe TDF 1 ou une diffusion hertzienne nationale en France sur l’un des deux nouveaux réseaux annoncés par le président Mitterrand. Elle choisit cette dernière solution et postule auprès de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle pour obtenir la concession sur le cinquième réseau hertzien naissant. Déboutée au profit de La Cinq de Jérôme Seydoux et Silvio Berlusconi, la CLT retente sa chance en 1986, à la suite de l’annulation des concessions des cinquième et sixième réseaux par le gouvernement Chirac, en s’appuyant sur les amitiés entretenues avec Jacques Chirac et plusieurs membres du gouvernement par Jacques Rigaud, administrateur du groupe en France et président de la radio RTL, pour s’assurer l’obtention par la CNCL de la concession sur le cinquième réseau. Elle ignore cependant que ce réseau a déjà été promis à un autre ami du Premier ministre, le magnat de la presse Robert Hersant. Après avoir été à nouveau déboutée, Jacques Rigaud exprime le soir même sur l’antenne de RTL, son inquiétude quant à la pérennité des activités de son groupe en France et menace même de les suspendre purement et simplement. Le gouvernement n’a pas d’autre choix que de faire pression sur la CNCL pour l’attribution, en compensation, du sixième réseau hertzien occupé par TV6 à la CLT en lui interdisant toutefois d’en être l’actionnaire majoritaire et de nommer sa chaîne RTL afin de ne pas rendre cet échange de bons procédés trop visible. Le groupe est donc contraint de modifier rapidement son projet initial RTL6, qui consistait à installer sur ce réseau RTL Télévision après l’avoir reformatée et s’associe donc à la Lyonnaise des Eaux, qui prend la majorité du capital, sur un nouveau projet de chaîne de télévision, baptisé Métropole Télévision (comme pour mieux affirmer son caractère national et français), confié à l’ancien PDG d’Antenne 2, Jean Drucker, chargé de présenter cette candidature à la CNCL2.

1987-1992 : Des débuts incertains : À la suite de l’annulation de sa concession sur le sixième réseau hertzien par la CNCL à la demande du gouvernement Chirac au profit de la CLT, TV6, chaîne musicale dont l’autorisation d’émission est annulée après un an, s’est définitivement éteinte le 28 février 1987 à 23h59, après une manifestation des téléspectateurs sur les Champs-Élysées, laissant pendant 11 heures la France avec cinq chaînes. Le 1er mars à 11 h 15, la mire TDF laisse place à un faisceau encore titré RTL Paris qui ouvre soudainement sur les coulisses du premier plateau de la nouvelle chaîne3. M6, commence sa diffusion lorsque apparaît Jean Drucker, PDG de Métropole Télévision, qui accueille les téléspectateurs2.

Le programme de cette première journée, présenté par Georges Lang, fraîchement débarqué de RTL Télévision et Charlotte Siandre est une émission de plateau recevant les animateurs des nouvelles émissions venant présenter leur concept. La plupart de ces premières émissions sont directement importées de RTL Télévision, comme Mégaventure de Philippe Goffin ou le Hit des clubs de Jean-Luc Bertrand. Les fictions, films et séries de la chaîne sont également issues du catalogue de la CLT et bon nombre des dirigeants, journalistes et animateurs de RTL Télévision sont venus prêter main forte au démarrage de M6. Jean Stock, qui vient de quitter la direction des programmes de RTL Télévision pour prendre celle de M6, calque la grille des programmes de M6 de mars à septembre 1987 sur celle de son aînée luxembourgeoise, persuadé que les mêmes recettes amèneront le même succès. Ainsi, M6 installe chaque jour à 12 h 45 et 19 h 30 un journal télévisé, présenté par Patrick Charles et Marian Lacombe qui présentaient le JTL de RTL Télévision à la même heure quelques mois plus tôt. La programmation intègre également le jeu quotidien Vu et corrigé proposé par Jean-Pierre Imbach, un magazine féminin AM magazine avec Charlotte Sciandre, le rendez-vous musical Laser présenté par Mady Tran, le jeu Six Appel et en deuxième partie de soirée, La Saga du Rock par Georges Lang4.

Mais le sixième réseau français est contraint de consacrer 30 % de ses programmes à la musique et compte peu d’émetteurs (il ne couvre qu’un tiers de la population française), donc peu de téléspectateurs, ce qui ne peut que handicaper une chaîne commerciale. M6 doit donc revoir ses ambitions à la baisse dès la rentrée de septembre 1987 ; les animateurs de RTL Télévision rentrent à Luxembourg et Jean Stock met en place une grille minimaliste axée sur la contre-programmation avec moins d’émissions et plus de clips et de séries. Un nouvel habillage, arrive à l’antenne le 31 août et le premier 6 minutes est diffusé à 20 h 24. Il passe l’année suivante à 19 h 54 pour voler la primeur de l’information aux journaux de 20 heures et permettre la diffusion de séries familiales à compter du 16 mai 1988 comme le Cosby Show ou Madame est servie, une contre-programmation quotidienne face aux journaux de 20 h des autres chaînes françaises2.

De 1987 à 1991, l’avenir de M6 est très incertain car cinq chaînes généralistes hertziennes doivent se battre pour la conquête de l’audimat et donc de leur principal revenu, la publicité. Or, le marché publicitaire français n’est pas extensible à l’infini. En 1988, la secrétaire d’État à la Communication, Catherine Tasca, dans une interview à Télérama, parlera d’une « chaîne généraliste de trop ». Tout le monde pense alors à M6, dont le déficit ne fait que se creuser (1 million de francs de perte par jour). Mais la stratégie de Jean Drucker consiste à grandir petit à petit. La contre-programmation commence à payer et M6 est alors « la petite chaîne qui monte, qui monte » d’après ses spots publicitaires5.

À la mort de La Cinq en avril 1992, M6, profitant de cette disparition, devient bénéficiaire pour la première fois de son histoire. Elle se lance la même année dans une stratégie de diversification en créant M6 Interactions qui regroupe la commercialisation des marques de l’antenne sous forme de produits dérivés (M6 Licences, M6 Éditions, M6 Music Label, etc.). Se construit alors autour de la chaîne le groupe M62.

En 1994, l’action M6 est introduite au Second Marché de la Bourse de Paris.

1992-2005 : La petite chaîne qui monte  : M6 continue sa politique de contre programmation, basée sur des séries américaines, de la musique et divers magazines (Capital, Zone interdite, Culture Pub )…. À l’occasion de la Coupe du monde 1998 en France, M6 marque les esprits avec sa programmation 0 % Football.

En 2001, M6 est la première chaîne française à diffuser une émission de télé réalité, Loft Story. Le succès est immense et les records d’audience sont battus, malgré la qualité controversée de ce programme, plus de 7 millions de téléspectateurs suivent la finale de la première saison (pic d’audience à 11,7 millions lors de l’annonce du nom du vainqueur). Il s’agit d’un tournant dans l’histoire de la télévision française. La « trash tv » entre dans les foyers.De nombreuses manifestations s’opposent à cette mutation. En mars 2001, la télé libre ZALEA TV (alors diffusée sur Canal Satellite) lance un grand jeu : Loft Raider. Il s’agit de « libérer les otages de M6 ». Sur les banderoles, on peut lire « Libérez (au moins) les poules ». Les studios de la chaîne de télé privée seront protégés de l’arrivée massive des joueurs par les CRS et la BAC armés de Flash balls (scènes visibles dans le film « On la fermera pas ! ». Au même moment, ZALEA TV sera remplacée sur Canal Satellite par Loft Story. [non neutre]Un choix de société se dessinait, avec la complicité du CSA de l’époque.

Le vice-président et directeur général de la chaîne concurrente TF1, Étienne Mougeotte déclare alors que jamais sa chaîne ne diffusera ce genre de programme. Quelques mois plus tard, TF1 signe un contrat d’exclusivité avec la société Endemol qui va créer Loft Story pour M6. Avec la deuxième saison de Loft Story en 2002, M6 s’offre le record historique de la chaîne à l’époque avec 8,2 millions de téléspectateurs en prime-time.

En avril 2003, Jean Drucker, qui a hissé la chaîne au top des audiences, décède brutalement. Le directeur général de la chaîne, Nicolas de Tavernost, lui succède alors.En 2004, M6 est la deuxième chaîne privée, derrière TF1, en parts de marché et la première chaîne auprès des enfants. Sa programmation est devenue plus généraliste avec l’arrivée des magazines de la vie (Super Nanny, C’est du propre !, Il faut que ça change, Nouveau look pour une nouvelle vie) et des docu-réalités (Le Pensionnat de Chavagnes).

Après le désengagement de son actionnaire majoritaire, Suez, de l’industrie audiovisuelle, RTL Group devient l’actionnaire majoritaire du Groupe M6 qui rachète également à Suez la chaîne de télévision Paris Première diffusée sur le câble et le satellite, afin d’élargir son bassin d’audience aux catégories socio-professionnelles supérieures.

2005 à aujourd’hui : arrivée de la TNTLe 31 mars 2005, la TNT arrive en France avec 12 nouvelles chaînes. M6 n’est plus la cadette (ou la benjamine) des chaînes de télévision en France et abandonne la politique de la contre-programmation choisie par les nouvelles chaînes (dont W9, nouvelle chaîne du groupe M6).M6 est le premier diffuseur officiel de la Coupe du monde de football en 2006 en Allemagne avec la diffusion de 31 rencontres sur 64 commentées par Thierry Roland. M6 gagne son pari éditorial : l’ensemble du dispositif autour de cet événement est plébiscité par le public.M6 se positionne toujours plus comme une chaîne jeune et moderne par excellence qui réunit la famille à travers une large palette de programmes fédérateurs (Nouvelle Star, Pékin Express, Capital, Secrets d’actualité, Zone Interdite…).

En 2006, la chaîne crée une direction générale des antennes et des contenus dirigée par Thomas Valentin. La direction des programmes est alors confiée à un pilier de la famille RTL, Bibiane Godfroid, jusqu’alors présidente de FremantleMedia France. Cette année-là, la chaîne bat son record d’audience des séries avec Prison Break suivie par plus de 7,5 millions de téléspectateurs.Après une longue bataille juridique liée à l’exclusivité de diffusion de la chaîne sur TPS, M6 est disponible depuis le 5 janvier 2007 sur les bouquets ADSL des opérateurs Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom6, sans toutefois figurer dans les offres TV sur PC de ces opérateurs et avec un bridage des programmes à l’enregistrement.

En mars 2007, M6, qui a fêté ses 20 ans, est devenue la deuxième chaîne généraliste auprès du public de moins de 50 ans. Chaîne de l’innovation, elle apporte une couleur originale dans le paysage audiovisuel. M6 est aussi et surtout un groupe multimédia qui compte 9 chaînes de télévision numériques (W9, Paris Première, Téva, M6 Music Hits, M6 Music Club, M6 Music Black, M6 Boutique & Co, Série Club et TF6) et de nombreuses diversifications : publications et éditions en kiosque, disques, vidéos, spectacles, produits dérivés, Internet, téléphonie mobile, cinéma, vente à distance, club de football…

Pour ses 20 ans, M6 a changé d’habillage antenne le 6 mars 2007 avec un logo en 3D et est la première chaîne de télévision nationale française à utiliser une technique unique de sous-titrage en direct, afin d’augmenter l’accessibilité des programmes télévisés aux sourds et malentendants.Le Groupe M6 a répondu à l’appel aux candidatures lancé par le CSA pour la diffusion de service de télévision par voie hertzienne terrestre en mode numérique et en haute définition. Le 20 novembre 2007, M6 a obtenu une licence pour diffuser des programmes HD diversifiés (fictions, magazines d’information, couverture d’événement sportif).

En 2008, M6 a diffusé la moitié des matchs de l’Euro 2008 dont certains de l’équipe de France qui ont été retransmis en HD sur M6 et M6.fr.Le 9 juin 2008, elle a obtenu sa 4e meilleure audience historique avec la rencontre Roumanie – France : 9,6 millions de téléspectateurs.Le 17 juin 2008, M6 diffuse le match France – Italie réunit 13,2 millions de téléspectateurs, soit le meilleur score de l’année 2008 toutes chaînes confondues mais aussi le meilleur score de la chaîne depuis sa création7.

 

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.