Les Huit salopards FRENCH

Ecrit par mega sur . Publié dans Télécharger Films, Téléchargez Films en DVDRIP 720P et 1080P Gratuitement


Les Huit salopards  FRENCH

Résumé  : Quelques années après la Guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, dit Le Bourreau, fait route vers Red Rock, où il conduit sa prisonnière Daisy Domergue se faire pendre. Sur leur route, ils rencontrent le Major Marquis Warren, un ancien soldat lui aussi devenu chasseur de primes, et Chris Mannix, le nouveau shérif de Red Rock. Surpris par le blizzard, ils trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, où ils sont accueillis par quatre personnages énigmatiques : le confédéré, le mexicain, le cowboy et le court-sur-pattes. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons. L’un de ces huit salopards n’est pas celui qu’il prétend être ; il y a fort à parier que tout le monde ne sortira pas vivant de l’auberge de Minnie…

Note 8/10 : Ce film est tout simplement exceptionnel. Tarantino fait du Tarantino dans toute sa splendeur. 2h48 d’un film à rebondissement où la psychologie de chaque personnage est décrypté et évolue tout le film durant. Une musique envoutante, des jeux d’acteurs remarquables et un scenario inattendue. Ce film est à voir absolument au cinéma.

Origine du film : Américain
Réalisateur : Quentin Tarantino
Acteurs : Samuel L. Jackson, Kurt Russell, Jennifer Jason Leigh
Genre : Western, Drame, Thriller
Durée : 2h 48min
Date de sortie : 6 janvier 2016
Année de production : 2015
Titre Original : The Hateful Eight
Distribué par : SND

Telecharger The Hateful Eight FRENCH DVDRIP HD 720P

Version FRENCH BDRIP

1fichier OU 1fichier

Version FRENCH HDLIGHT 720p (2000 Mo)

1fichier OU 1fichier

Version FRENCH HDLIGHT 1080p (3780 Mo)

Uptobox OU Uptobox

Critique :

Elle commence fort cette année 2016 ! Je vois tout se suite ce que certains pourraient reprocher à cet Hateful Eight (qui devrait d’ailleurs être moins apprécié que le numéro 7, Django) et pourtant moi j’ai passé trois merveilleuses heures à l’intérieur d’un terrible et sanguilonent blizzard d’une Amérique après guerre de sécession. Donc Tarantino a clairement pris son temps en « blabla » dans une première partie et c’est ça qui va pêcher. On nous habitue à ce que ça fuse dans tous les sens, actions, scènes chocs, bref ça va vite… Pas dans les huit salopards.

Donc moi j’ai a-do-ré ce côté huis clos (tiens tiens encore un 8, enfin presque) bien dialogué et filmé en 70MM tout en longueur… Qui ne fait en fait que magnifier la seconde partie hautes en couleurs. Les fans de première heure moins emballés par les derniers seront comblés car franchement, impossible de ne pas penser à Reservoir Dogs, refaçonné à la sauce western. J’adore l’intrigue, mais qui est le plus fourbe des fourbes ? Ah ah ! Très bonne idée mon Quentin. Bon pour le côté chartier et bourré d’hémoglobine on savait déjà à quoi s’attendre. Mais le film offre aussi de belles surprises à un moment ou le cinéma peine justement à nous surprendre (James Bond, Star Wars…) ça tombe à pic donc ! Et puis ce qui est merveilleux avec l’ami Tarantino, c’est qu’on comprend tout de A à Z, rien est compliqué dans l’intrigue, c’est donc aussi pour ça que c’est si transgénérationnel.

Bien sur il y a toujours ce petit côté pédant, du genre : -et les gars moi je fais des films qui ont de la gueule alors venez pas me faire « bip », mais bon, j’ai envie de dire on commence à connaitre l’animal. Je ne vois pas de défaut à ce film : tout ce qu’on attend d’un bon Tarantino est présent, pour qu’au final ça ne soit que du bonheur, vraiment. Au niveau des interprétations là on est au top, on voit qu’il se sont éclatés sur ce tournage et c’est très communicatif, tu m’étonnes. Là ou Django m’avait repoussé à force de cabotinage à trop hautes doses, ici on a que de l’authentique : validé ! Sûrement que les excellents personnages ont aidés… Je suis sûre que vous avez toujours rêvé de voir « L’Enfer c’est les autres » version tarantinoise, alors courrez-y !