Hell On Wheels Saison 01 02 03 04 05 [14/14] VOSTFR

Ecrit par mega sur . Publié dans Téléchargez vos Séries VF & VOSTFR en HD


Hell On WheelsRésumé : Que se passe-t-il quand Dieu perd foi en l’humanité et envoie une légion d’anges pour exterminer la race humaine ? Un groupe de résistance se constitue en plein désert autour de l’archange Michael…

Note 8,3/10 : Une excellente série sur le far west. Du bon western dans la pure tradition américaine. De beaux chants traditionnels de cow-boys. Une excellente fiction sur l’Ouest Américain. Avec l’excellent Colm Meaney qui a joué dans Stark Trek: The Next Generation et Star Trek : Deep Space Nine.

Origine de la serie : Américaine
Réalisateur : Vaun Wilmott
Acteurs : Roxanne McKee, Christopher Egan, Tom Wisdom
Genre : Fantastique
Statut : En production
Date de diffusion de la saison : juin 2014

Telecharger Hell On Wheels Saison 01 02 03 04 05  VOSTFR HD 720P

Saison 01 02 03 VOSTFR HDTV

Multiup

S01 VOSTFR
S02 VOSTFR
S03 VOSTFR

Saison 04 VOSTFR HDTV

1fichier

Episode 01 a 13

Uptobox

Episode 01 a 13

Multiup

Episode 01 a 13

Saison 04 VOSTFR HD 720P

1fichier

Episode 01 a 13

Uptobox

Episode 01 a 13

Saison 05 VOSTFR HDTV

1fichier

Episode 01

Episode 02

Episode 03

Episode 04

Episode 05

Episode 06

Episode 07

Episode 08

Episode 09

Episode 10

Episode 11

Episode 12

Episode 13

Episode 14 Final

Saison 05 VOSTFR HD 720P

1fichier

Episode 01

Episode 02

Episode 03

Episode 04

Episode 05

Episode 06

Episode 07

Episode 08

Episode 09

Episode 10

Episode 11

Episode 12

Episode 13

Episode 14 Final

Critique :

Après avoir vu le deuxième épisode, mon incertitude a presque entièrement disparu.De son pédigrée AMC, Hell on Wheels hérite son aspect léché. Malgré une utilisation un peu trop poussée des filtres de couleur, c’est très beau à regarder, les costumes sont parfaits, et l’univers est soigné.
A travers ses séries, AMC a fait de la qualité de la réalisation sa vraie marque de fabrique, et sur ce point elle ne déçoit jamais, et pas même ici alors qu’il s’agissait a priori de son projet le plus coûteux. D’accord, des économies ont été faites du côté des décors, il n’y a ici aucune ville « en dur » comme dans Deadwood puisque les habitants de « Hell on Wheels » vivent dans des tentes… mais au moins on ne passe pas les trois-quarts des épisodes dans une putain de forêt.

Pour Hell on Wheels, la variable était bien à chercher du côté de l’écriture, et le premier épisode est loin de m’avoir rassuré : derrière l’esthétique soignée et le simple plaisir que procure un Western, l’histoire était d’une banalité totale (comme c’est souvent le cas, avec la VENGEANCE).Au mieux, les personnages étaient des stéréotypes ambulants et les dialogues n’avaient rien de remarquable. Au pire, les scènes avec le Méchant Constructeur de Voies Ferrées étaient plus ridicules les unes que les autres, culminant dans un monologue final aussi ridicule que déplacé. Entre ces deux extrêmes, l’histoire du gentil Sudiste qui avait arrêté la traite d’esclaves avant même le début de la guerre (parce que, bon, c’est un gentil gars), donnait légèrement l’impression qu’on se foutait de notre gueule.Malgré tout ça, j’ai laissé une chance au deuxième épisode. Par professionnalisme (un peu), et parce que j’aime les westerns (un peu plus). Et j’ai bien fait, car je suis ressorti étonnamment satisfait de Immoral Mathematics.

Mais là où c’est vraiment surprenant, c’est quand on remarque que ce deuxième épisode fait exactement la même chose que le premier. L’histoire n’a toujours rien d’originale. Les dialogues n’ont toujours rien de David Milch (Cocksuckers). Les personnages restent de vagues stéréotypes. Et on nous refait même le coup du Méchant Caricatural qui claquent deux monologues différents en quarante minutes.