Dan Brown Inferno PDF EPUB

Ecrit par mega sur . Publié dans EBOOKS


Inferno Dan BrownRésumé : Robert Langdon, professeur de symbologie à Harvard, se réveille en pleine nuit à l’hôpital. Désorienté, blessé à la tête, il n’a aucun souvenir des dernières trente-six heures. Pourquoi se retrouve-t-il à Florence ? D’où vient cet objet macabre que les médecins ont découvert dans ses affaires ? Quand son monde vire brutalement au cauchemar, Langdon décide de s’enfuir avec une jeune femme, Sienna Brooks. Rapidement, Langdon comprend qu’il est en possession d’un message codé, créé par un éminent scientifique qui a consacré sa vie à éviter la fin du monde, une obsession qui n’a d’égale que sa passion pour « Inferno », le grand poème épique de Dante. Pris dans une course contre la montre, Langdon et Sienna font tout pour retrouver l’ultime création du scientifique, véritable bombe à retardement, dont personne ne sait si elle va améliorer la vie sur terre ou la détruire…

Note 3.62/5 :Excellent ! Très prenant du début à la fin. On a du mal de lacher se livre avant de savoir la fin de l’histoire. de plus, ce livre nous fait découvrir, ou re-découvrir comme c’est mon cas, les villes de Florence, Venise et Istambul, avec une grande part d’histoire du même coup. le suspence est toujours incroyablement présent et des idées toujours aussi surprenantes viennent agrémentés ce superbe thriller. A lire sans prise de tête. Magnifique roman de Dan Brown !

Telecharger Dan Brown Inferno PDF EPUB

Lien Multi

Analyse

Après avoir retrouvé la dernière descendante de Jésus-Christ et de Marie-Madeleine, après avoir couru dans tout Washington à la découverte des secrets des francs-maçons, Dan Brown nous entraîne à Florence, la cité des Médicis, où vécut Dante Alighieri, l’auteur de « La Divine Comédie », poème de 14.233 vers écrit au début du XIVe siècle, dont la partie la plus célèbre s’intitule « L’Enfer »…

Pour le professeur Robert Langdon, l’affaire s’enclenche mal. L’Indiana Jones de la symbologie se réveille dans une chambre d’hôpital avec une amnésie partielle causée par une balle qui a enrayé sa belle mécanique intellectuelle. Il n’a aucun souvenir des trente-six dernières heures. Il se croit à Harvard, il est à Florence. Dans la doublure de sa veste, il découvre un drôle de cylindre en métal poli curieusement lourd, où est gravé un symbole qui le fait frémir, celui qui signifie : attention danger, produit biologique hautement dangereux ! Ce tube ne s’ouvre qu’à l’aide d’une empreinte biométrique… et, devinez quoi, c’est celle du pouce de Langdon. Il contient une sorte de stylo qui, activé, projette en trois dimensions un tableau célèbre : « La Carte de l’Enfer » peinte par Sandro Botticelli… mais légèrement modifiée. En particulier, il y a ces mots écrits dans un coin « Cerca Trova » : cherche et trouve.

Pour Langdon, c’est l’illumination : cette phrase figure sur « La Bataille de Marciano », de Giorgio Vasari, dans la salle des Cinq-Cents du Palazzo Vecchio… Le puzzle infernal se met en place, qui nous fera visiter Florence au pas de charge, avant de nous embarquer pour Venise, puis Istanbul, avec en arrière-plan une grave menace biochimique…

L’enfer sur terre

 L’invité surprise d’« Inferno », c’est l’économiste Thomas Robert Malthus. Outre Dante, l’économiste britannique est l’auteur de chevet d’un biochimiste de génie, le docteur Bertrand Zobrist, « père de la manipulation des cellules germinales ». Il est convaincu de la pertinence de la théorie malthusienne selon laquelle, dans un monde fini, la population ne peut pas croître indéfiniment… Or, si on ne fait rien, la population mondiale sera multipliée par trois dans les vingt années qui viennent. Couche d’ozone, déforestation, concentration de CO2, hausse des températures, l’espèce humaine serait dans ce cas condamnée à une extinction rapide.

Zobrist connaît un moyen radical d’inverser la tendance… Mais la voie vers le paradis passe par un enfer sur terre. Un peu comme la Grande Peste du XIVe siècle avait éliminé la moitié de la population terrestre avant que jaillisse la Renaissance. Robert Langdon parviendra-t-il à empêcher le déferlement de l’enfer sur terre ? Et, au fond, est-ce souhaitable ? Diabolique…

Lire la critique sur le site : LesEchos